M2 Droit des personnes et des familles

  • Définition de la discipline
    Le droit des personnes et des familles regroupe l’ensemble des règles de droit relatives à l’existence et au statut de la personne, ainsi qu’à la formation, aux effets et à la dissolution des liens de couple ou de filiation. Si ces règles relèvent pour la plupart du droit civil, elles peuvent également mobiliser d’autres disciplines tels le droit pénal ou social ainsi que des matières aux confins du domaine juridique, comme la bioéthique.
  • Objectifs de la formation
    Acquisition de connaissances tant théoriques que pratiques à travers une approche transversale et pluri-disciplinaire de la matière : donner aux étudiants les moyens d’analyser et d’évaluer les différentes problématiques de la discipline et de leur apporter des réponses adaptées
    Formation pluri- et interdisciplinaire, alliant approches professionnelles et académiques, permettant l’acquisition de compétences précises et complètes
  • Public concerné
    • étudiants de master 1, avec priorité aux étudiants ayant suivi des cours de droit interne des personnes (notamment en droit des mineurs) et des familles (patrimonial ou extrapatrimonial), de droit international privé, de droit européen des personnes et des familles
    • professionnels (avocats, notaires, magistrats, juristes des secteurs privé ou public) souhaitant renforcer leur spécialisation
  • Identité de la formation
    • Conditions d’accès
      • master 1 en droit
      • VAE-VAP
    • Durée et rythme de la formation : 1 an réparti en 2 semestres
    • Volume horaire
      • volume annuel : 253 heures (1er semestre : 158 heures ; 2e semestre : 95)
      • environ 12 heures par semaine
    • Organisation de la formation
      • cours communs à l’ensemble des étudiants du Master
      • choix au second semestre entre
        • stage d’un mois avec rapport de stage
        • mémoire de recherche
    • Organisation des enseignements
      • cours magistraux et conférences
      • mais également de séances de pédagogie inversée (Clinique du droit, travail sur dossier, recherche appliquée)
    • Contrôle des connaissances
      • contrôle continu et/ou examen terminal
      • soutenance de rapport de stage ou de mémoire de recherche
    • International : possibilité de faire un stage à l’étranger
    • Modalités particulières
      • formation initiale
      • formation professionnelle permanente
    • Nombre de places : 30
  • Infos pratiques
  • Et après ?
    • Insertion professionnelle
      • Concours de l’Ecole de la magistrature
      • Examen d’entrée à l’école des avocats
      • Examen d’entrée à l’école de notariat
    • Poursuites d’études éventuelles
      Doctorat en droit privé

      L’emploi du temps est disponible sur l’ENT de l’université de Bordeaux

Document(s) téléchargeable(s)

Plaquette
Plaquette

Agenda

<<

2018

>>

<<

Janvier

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031    
Aucun évènement à venir les 12 prochains mois

8e RMJS

Les droits des tout-petits : des tout petits droits ?
Mardi 13 juin 2017
Campus de Pessac, amphi Auby
Inscription obligatoire avant le 8 juin 2017 par courriel : institutdesmineurs u-bordeaux.fr / 410 places disponibles au 29 mai 2017
Formation professionnelle permanente (hors Conseil départemental de la Gironde) : 60¤TTC

Affiche
Affiche
Programme
Programme

M2 Droit des personnes et des familles

Ouverture en 2016/2017 d’un M2 Droit des personnes et des familles
Direction : Adeline Gouttenoire
Candidater du 22 mai au 9 juin 2017

Plaquette
Plaquette

Agence française de l'adoption

Ministère des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes, et Secrétariat d’Etat chargé de la famille, des personnes âgées et de l’autonomie
Arrêté 3 mars 2015 (JORF 6 mars 2015, texte 71)
Nomination d’Adeline Gouttenoire en tant que personne qualifiée membre du collège du groupement d’intérêt public « Agence française de l’adoption »

JORF 06.03.2015
JORF 06.03.2015